Archives de Tag: Voyage dans le temps

Coyote céleste / Kage BAKER

1699 – En pleine jungle maya, Mendoza et son mentor Joseph se reposent à Nouveau Monde Un, le centre de vacances de luxe pour les agents immortels de la Dr Zeus Incorporated, cette organisation secrète du XXIVème siècle qui s’est donné pour but de sauver les espèces et les oeuvres d’art condamnées à disparaître. Joseph, qui navigua avec les Phéniciens, fut un homme politique athénien, ou encore un prêtre espagnol de l’Inquisition, reçoit une nouvelle mission : sauver de la destruction la tribu précolombienne des Chumash, avant l’arrivée des colonisateurs. Pour cela, il lui faut convaincre tout un village de s’installer dans le futur… Or, si l’organisation sociale des Chumash est précisément ce qui a intéressé Dr Zeus, elle ne va pas lui faciliter la tâche. Joseph prend alors l’apparence du Coyote Céleste, l’un de leurs dieux préférés.

Une deuxième aventure des agents immortels de la « Compagnie », aussi drôle et originale que la première et dans laquelle les sauvages ne sont pas ceux que l’on croit.

 

Vite la suite… disait-je en 2006 lorsque j’ai lu « Dans le jardin d’Iden » !

Hélas, nous n’avons eu droit qu’à un seul volume de la suite : « Coyote céleste ». Un éditeur s’intéressera-t-il aux autres livres de Kage Baker ? S’il vous plait… 🙂

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature américaine (USA)

Dans le jardin d’Iden / Kage BAKER

XXIVe siècle. Une compagnie toute-puissante, Dr. Zeus, Inc., a découvert le voyage dans le temps. Son but : envoyer des agents immortels dans le passé à la recherche d’espèces vivantes disparues et d’un patrimoine culturel anéanti au cours des siècles. Mendoza est un de ces agents. Recrutée au XVIe siècle dans les donjons de l’Inquisition, elle montre très vite des capacités étonnantes en botanique. Sa première mission l’envoie en Angleterre, en 1554, période agitée qui voit Marie Tudor accéder au trône.

Mendoza doit sauver une variété de houx (disparue cent ans plus tard) dans le jardin d’un certain William Iden. En compagnie d’autres agents « infiltrés », elle fait preuve d’une passion exclusive pour son travail. Malgré sa misanthropie notoire, elle s’attache pourtant à un mortel, un jeune hérétique idéaliste et fougueux. La période, hélas, ne se prête pas à une telle relation et Mendoza est tenue de taire sa véritable identité…

Dans le jardin d’Iden mêle science-fiction et réalisme historique avec un style dynamique et un sens de l’humour ébouriffant. Voyage dans le temps, aventures historiques, passion romanesque, voici le premier récit d’une série d’aventures où l’on retrouvera Mendoza et ses collègues immortels. Un bonheur de lecture totalement jubilatoire !

 

Les voyages dans le temps et l’immortalité… Deux grands rêves de l’humanité assaisonnés d’un humour assez noir pour me plaire…

Vite la suite…

2 Commentaires

Classé dans Littérature américaine (USA)

La patrouille du temps / Poul ANDERSON

« ON DEMANDE HOMMES, 21-40, pref. Celib., spec. Mil. Ou tech., bonne santé, pour travail bien remun., voyage loint. Soc. D’Entrep. Mec. 305 E. 45, 9-12 & 2-6. »

« – Vous comprenez qu’il s’agit d’un travail assez inhabituel, dit Mr Gordon. Et confidentiel. Je pense que vous savez observer un secret ? 

 Oui, en temps normal, fit Manse Everard. Cela dépend évidemment de la nature du secret 
Mr Gordon sourit. Un sourire bizarre, une courbe serrée des lèvres qui ne ressemblait à rien que connût déjà Everard… »

Ainsi, Manse Everard est-il recruté pour intégrer la Patrouille du temps, société tentaculaire et ultra-secrète à la mission vertigineuse : protéger l’humanité menacée au cœur même de son Histoire et à travers les âges. Commence alors pour Everard la plus fantastique des épopées, une série d’aventures temporelles échevelées pour préserver le monde des fanatiques et autres illuminés avides de réécrire notre Histoire. Autant dire qu’il y a du pain sur la planche…

Poul Anderson (1926-2001) est l’un des grands auteurs classiques de l’Âge d’Or américain, lauréat de trois prix Nebula et sept prix Hugo. Longtemps boudé en France par la critique, considéré outre-Atlantique comme un maître incontestable, on lui doit quelques-uns des livres cultes du genre, dont Les Croisés du Cosmos, Flandry, Hrolf Kraki et, surtout, le cycle de La Patrouille du temps, dont les éditions du Bélial ont entrepris la publication dans une intégrale inédite de quatre volumes présentés par Jean-Daniel Brèque.

La Patrouille du temps est probablement son œuvre la plus connue.

Sommaire de l’éd. Le Bélial (Traductions revues et harmonisées par Pierre-Paul DURASTANTI) :

  • Avant-propos de Jean-Daniel BRÈQUE
  • La Patrouille du temps
  • Le Grand roi
  • Les Chutes de Gibraltar
  • Échec aux Mongols
  • L’Autre univers
  • Bibliographie par Jean-Daniel BRÈQUE

Le voyage dans le temps est un rêve pour tout amateur de SF qui se respecte ! Poul Anderson a su en tirer le meilleur parti et ces longues nouvelles réunies en un volume n’ont rien perdu de leur charme.

J’ai, en son temps, lu l’édition Marabout et je me réjouis de ce que la maison d’éditions « Le Bélial » ait décidé de rééditer toutes ces aventures…

Poster un commentaire

Classé dans Littérature américaine (USA)