Archives de Tag: Terre

Le secret interdit / Bernard Simonay

 

Quatrième de couverture :

Un avion s’écrase dans les Rocheuses, avec plus de cent vingt passagers. Les corps de trois personnes restent introuvables. Or, il leur a été matériellement impossible de quitter l’avion avant l’explosion…

En Floride, un mystérieux navire semble protégé d’un cyclone exceptionnellement puissant par un étrange halo lumineux. L’écrivain Kevin Kramer monte à bord, et y aperçoit, un court instant, la silhouette d’un homme qui est censé se trouver au même moment à quatre mille kilomètres de là. Intrigué, Kevin décide de rencontrer cet énigmatique personnage.

Cette démarche insolite va l’entraîner dans une aventure hallucinante qui, peu à peu, va lui apporter une vision différente de l’histoire du monde et lui révéler l’existence d’un complot effrayant à l’échelle de la planète. Un complot dont il est, sans le savoir, une pièce maîtresse.

Ce récit insolite, où le présent et le passé s’entrecroisent, entraîne le lecteur aux quatre coins du monde, à différentes époques, sur les traces des Templiers, dans les geôles sombres des tribunaux secrets allemands du XIIIe siècle, à la découverte des Antilles en compagnie de saint Brendan, moine explorateur du me siècle, dans une expédition au Tibet à la recherche d’un temple sacré, dans la Turquie de Soliman le Magnifique. Et vers les sables de l’Égypte antique… Là où se trouve, peut-être, la réponse à tous les mystères, la clé d’un secret fabuleux, remontant à l’aube de l’Humanité.

 

Extrait :

« Si l’on s’imagine une seconde que la réincarnation n’est pas une pure fantaisie religieuse ou spirituelle…Si effectivement la mort n’est qu’un passage vers une autre vie… Alors,nous serons encore là dans un siècle, dans dix, dans cent, et nous hériterons nous-mêmes du chaos que nous aurons laissé derrière nous. Il est encore temps d’y réfléchir…. »

 

LE SECRET INTERDIT ne s’inscrit pas directement dans la saga Les Enfants de l’Atlantide, mais se déroule dans le même univers, à notre époque.

 

Mon avis :

Bernard Simonay a écrit quelques-uns des livres que je préfère, il a su mélanger les codes de la SF, de la Fantasy et du Fantastique pour créer un passé, un présent et un futur à la mesure des mythes. Comme il est parti bien trop tôt dans un monde qu’on dit meilleur – ce que j’espère autant que lui – nous n’aurons hélas pas de suite mais je relis ses livres avec le même plaisir chaque fois…

 

Poster un commentaire

Classé dans Littérature française

Autre-monde 2 Malronce / Maxime Chattam

autre-monde-tome-2-malronce-9314« Matt s’était endormi.
La forme noire claquait dans le vent et la brume. Fusant à toute vitesse autour de Matt, en quête d’une brèche pour s’y engouffrer. Bien qu’il ne parvienne pas à agir, Matt détectait la présence maléfique autour de lui. Som sommeil était comme un chalet avec quelques fenêtres et une porte qu’il devait vérifier en permanence, pour s’assurer qu’aucune intrusion ne survenait. Le Raupéroden tournait autour, dans la forêt, de plus en plus vite, se précipitant vers chaque vitre pour la tester, sur la serrure pour la forcer, sans y parvenir.
Pour l’instant. »

« – C’est ce qu’il y a d’ennuyeux avec vous autres adultes: les choses doivent être bien ordonnées, vous ne laissez pas la place à la fantaisie, à l’imagination, au bien-être! Parce que si vous voulez mon avis, c’est tout cela à la fois Dieu! »

 

Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.

 

Deuxième tome encore plus passionnant – oui, c’est possible – que le premier… Je ne me suis pas ennuyée une seconde et j’ai eu du mal à lâcher ce bouquin pour faire les choses que je devais absolument faire… Une vraie addiction 😉 Au suivant!

Passionnément

Poster un commentaire

Classé dans Littérature française

Autre-monde 1 L’Alliance des Trois / Maxime Chattam

autre-monde-tome-1-l-alliance-des-trois-9335« Il existe des endroits sur Terre où le monde n’est plus celui que nous connaissons. Des endroits où tout devient possible. Même l’impensable.
Des boutiques obscures pleines de livres ou de bibelots étranges, comme celle qui ouvre cette histoire, des ruelles étroites où personne n’ose s’aventurer, parfois même dans une forêt, un lieu entre deux buissons. Il suffit de savoir regarder. Et de laisser agir la magie.
Car ce livre est un grimoire.
Mais prenez garde, si vous décidez de tourner la page, il vous faudra une baguette magique : votre âme de rêveur. Celle que bien des gens perdent en devenant adultes. La possédez-vous encore ?
Alors, ensemble, poussons la porte de ce monde… nouveau. » – Maxime Chattam, Edgecombe, le 2 mai 2007.

« Dieu n’est peut-être qu’un concept, pour définir l’énergie de la vie. Et si Dieu n’était qu’une étincelle, celle qui est au cœur de la vie, si Dieu était à l’image de la Terre : un être sans conscience réflexive, juste une énergie : cette électricité vitale à l’existence, le principe même de la vie ? »

 

Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi. D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies… Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la Terre n’était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… A cet Autre Monde.

 

Lecture jeunesse – lecture adulte : peu importe, un bon livre est un bon livre et on y entre à n’importe quel âge! C’est vrai que c’est un bouquin super pour les ados mais je suis adulte et j’ai adoré… peut-être ne suis-je pas complètement Cynik 🙂 j’ai gardé mon âme d’enfant…

Bref, j’ai trouvé ce livre génial, il faut un peu s’accrocher au début mais, très vite, on s’attache à l’histoire, aux personnages et c’est parti… 

Vite, vite, la suite… j’en ai 6 à lire et le 7e et dernier tome sort à la mi-novembre. Je me réjouis déjà de le lire…

Bravo M. Chattam ❤

Passionnément

2 Commentaires

Classé dans Littérature française

Cosmos / Carl SAGAN

« Quelque part, quelque chose d’incroyable attend d’être connu. » – Carl Sagan


COSMOS-1Je voudrais parler aujourd’hui d’un livre que je relis à peu près tous les 5 ou 6 ans, et qui, à chaque fois, m’apporte toujours autant. C’est grâce à ce livre que j’ai compris à la fois la toute petite place que nous occupons dans le cosmos et le miracle que représente l’éclosion de la vie et de l’intelligence sur Terre.

J’ai déjà parlé de Carl Sagan dans les pages de ce blog (voir : Un point bleu pâle).

Ce livre-ci m’a été une introduction à la connaissance. Il m’a ouvert les portes du cosmos…

C’est aussi le titre du livre : Cosmos de Carl Sagan.

Carl Sagan (09/10/1934, Brooklyn – 20/12/1996, Seattle) est un scientifique américain. Il est l’un des fondateurs de l’exobiologie.

Carl Sagan était professeur et directeur de laboratoire à l’Université Cornell et a contribué à la plupart des missions non habitées d’exploration spatiale du système solaire. Il eut l’idée d’apposer sur les sondes un message inaltérable et universel qui pourrait être compris par une intelligence extraterrestre.

« C’est un message d’amour, que nous lançons dans la profonde immensité. Il restera sans doute en grande partie indéchiffré, mais nous le transmettons cependant, parce qu’il est important d’essayer. » – Carl Sagan, à propos de Voyager.


COSMOS DVDIl a mis en place le programme SETI de recherche d’intelligence extraterrestre et réalisé pour la télévision la série de vulgarisation scientifique Cosmos, diffusée sur plusieurs continents, et dans laquelle il développe, entre autres, un calendrier cosmique.

Ce livre et ces films, accessibles à tous, expliquent l’essentiel des sciences : astronomie, biologie, évolution… le tout présenté de façon magistrale par Carl Sagan.

Les chapitres du livre représentent chacun un des épisodes de la série TV. Ces films sont aussi, pour moi, un excellent souvenir.

Et ce livre et ces films sont un message d’amour aussi pour la Terre et d’espoir en l’Humanité.

Carl_Sagan_Planetary_Society

 

Merci M. Sagan

a_la_folie

Poster un commentaire

Classé dans Littérature américaine (USA)

Un point bleu pâle / Carl SAGAN

Un point bleu pâle (Pale Blue Dot en anglais) est une célèbre photographie de la planète Terre prise par la sonde Voyager 1 en 1990. C’est aussi un livre inspiré par cette photo, écrit en 1994 par Carl Sagan.

« Regardez encore ce petit point. C’est ici. C’est notre foyer. C’est nous. Sur lui se trouve tous ceux que vous aimez, tous ceux que vous connaissez, tous ceux dont vous avez entendu parler, tous les êtres humains qui aient jamais vécu. Toute la somme de nos joies et de nos souffrances, des milliers de religions aux convictions assurées, d’idéologies et de doctrines économiques, tous les chasseurs et cueilleurs, tous les héros et tous les lâches, tous les créateurs et destructeurs de civilisations, tous les rois et tous les paysans, tous les jeunes couples d’amoureux, tous les pères et mères, tous les enfants plein d’espoir, les inventeurs et les explorateurs, tous les professeurs de morale, tous les politiciens corrompus, toutes les « superstars », tous les « guides suprêmes », tous les saints et pécheurs de l’histoire de notre espèce ont vécu ici, sur ce grain de poussière suspendu dans un rayon de soleil.
…Il n’y a peut être pas de meilleure démonstration de la folie des idées humaines que cette lointaine image de notre monde minuscule. Pour moi, cela souligne notre responsabilité de cohabiter plus fraternellement les uns avec les autres, et de préserver et chérir ce point bleu pâle, la seule maison que nous ayons jamais connue. »

Carl Sagan, Pale Blue Dot : A Vision of the Human Future in Space, New York, Random House, 1994, 1re éd., 429 p. ( ISBN 0-679-43841-6) – chap. « You Are Here », p. 8-9

 

La seule maison que nous ayons, en effet, et si nous la détruisons, nous ne pourrons plus jamais la reconstruire…

 

Poster un commentaire

Classé dans Le billet d'Ocyaran