Archives mensuelles : juin 2015

Romicide / Gianni PIROZZI

L’officier de police Bertrand Rozenn est chargé d’enquêter sur un meurtre particulièrement sordide : le cadavre d’un homme âgé, affreusement torturé, a été découvert à la périphérie de Rennes. La victime est un Rom hongrois qui s’était créé de solides inimitiés parmi ses compatriotes. Bien que les supérieurs de Rozenn ne jugent pas l’affaire prioritaire, ce dernier s’obstine et poursuit l’enquête. Mais pour pénétrer dans le monde très fermé des Roms, il a besoin d’un « espion ». Ce sera Augusto Rinetti, le gardien du terrain où vivent les gens du voyage. Divorcé, psychologiquement fragile, il se retrouve contraint de jouer les indics…

 

Un roman passionnant que j’ai découvert grâce au thème du mois de notre club de lecture (Les gens du voyage – Tziganes, forains, gens du cirque, nomades…).

Ce roman nous emmène donc en Bretagne et nous parle de Roms (Le terme de « Rom » est adopté par l’Union romani internationale (IRU) lors du premier Congrès international des Roms – Londres, 1971 – qui a revendiqué le droit légitime de ce peuple à être reconnu en tant que tel, et officialisé la dénomination « Roms » – Wikipédia) et de leur vie difficile en marge de la population qui ne comprend pas leurs coutumes. Pour autant, l’auteur n’en fait pas des anges et réussit l’exploit de nous faire quelque peu appréhender le pourquoi du crime sans l’excuser, évidemment.

Le policier Rozenn, révolté par la mise à mort d’un vieil homme, finit par dépasser ses limites en exerçant du chantage afin d’obtenir des informations alors qu’au départ, c’est un idéaliste engagé dans la police pour aider les autres…

J’aime aussi beaucoup le personnage torturé de Rinetti qui paraît avoir la faculté de choisir toujours le mauvais chemin à prendre…

Un lexique, en fin du livre, nous explique certains termes employés.

Un très bon roman noir, une découverte, et pour un premier roman une belle réussite – un auteur à suivre 🙂

 

Passionnément

 

Pirozzi - Romicide

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Littérature française

Les Cycles de Ji / Pierre GRIMBERT

J’avais lu « Le secret de Ji » il y a quelques années. En cherchant des nouveautés, je suis arrivée sur le site de Pierre Grimbert

http://www.pierregrimbert.com

et j’ai constaté qu’il avait écrit une suite…

 

Pour rappel, le début :

Nol, le prophète énigmatique, demanda un jour à tous les royaumes de dépêcher leurs plus sages représentants pour un mystérieux voyage vers l’île de Ji. Les quelques chanceux qui en revinrent ne parlèrent jamais de ce qu’ils virent. Et ainsi la tragique histoire sombra peu à peu dans l’oubli, seulement commémorée par les descendants des Élus…

Mais aujourd’hui, les fanatiques de la secte Züu ont décidé d’éliminer ces derniers l’un après l’autre. Pour survivre, les six descendants des Elus restants doivent revenir à la source de tous ces mystères : que s’est-il passé sur l’île de Ji, cent dix-huit ans auparavant ?

 

J’ai donc d’abord relu « Le secret de Ji » et entamé la suite avec appréhension : que pouvait-on ajouter à cette histoire ? Et oui, Grimbert réussit à nous accrocher avec d’autres personnages (les enfants des précédents) et une nouvelle quête autour du secret !

Après une fin de « Les enfants de Ji » en forme de conclusion, Pierre Grimbert récidive avec « Les gardiens de Ji » et nous emmène avec autant d’entrain, un petit air de « déjà vu » mais qui ne gène pas car Grimbert est un conteur-né, ainsi devaient être jadis les troubadours itinérants, le soir auprès du feu…

Beaucoup


Quelques bonnes soirées en perspective, si pas au coin du feu vu la saison, disons dans un coin du jardin… 🙂

Secret Ji 1

Secret Ji 2

Enfants Ji 1

Enfants Ji 2

Enfants Ji 3

Enfants Ji 4

Enfants Ji 5

Gardiens Ji 1

Gardiens Ji 2

Gardiens Ji 3

Gardiens Ji 4

Poster un commentaire

Classé dans Littérature française