Archives mensuelles : avril 2013

Le dernier apprenti sorcier / Ben AARONOVITCH

Voilà donc un autre des livres découverts au festival « Trolls et Légendes ». Je ne connaissais pas du tout l’auteur ni le livre : j’ai fait connaissance avec les deux : l’auteur super sympa, le résumé du roman m’a plu et j’ai donc dès le jour suivant commandé les deux premiers volumes de la série que je n’avais pu acheter sur place…

Et hop, trois livres à lire ! Voici 😉

1 : Les rivières de Londres

RIVIERES LONDRESL’agent Peter Grant ne croyait pas aux fantômes, jusqu’au jour où un étrange personnage lui affirme avoir assisté au meurtre sur lequel il enquête. Un témoin providentiel… s’il n’était mort depuis plus d’un siècle !.

Et Peter n’est pas au bout de ses surprises : recruté par l’énigmatique inspecteur Nightingale, il intègre l’unité de la police londonienne chargée des affaires surnaturelles. Au programme, traquer vampires, sorcières et autres créatures de la nuit ; faire respecter les divers accords passés entre les forces occultes de Londres ; réconcilier les divinités qui se partagent la Tamise, sans devenir esclave de leurs charmes ; et bien sûr apprendre le latin, le grec ancien et une montagne d’incantations bizarres et pour le moins rébarbatives. Peter doit en passer par là, s’il veut un jour devenir à son tour le dernier sorcier de Londres…

Peter Grant, jeune policier londonien, interroge un témoin inattendu : un fantôme… Cette rencontre va changer sa vie et l’orientation de sa carrière. Il découvre que la magie existe et qu’une unité de la police (constituée d’un seul membre, l’inspecteur Thomas Nightingale) surveille discrètement les affaires étranges. Peter ayant des dispositions pour la magie, il est enrôlé dans ce service et se retrouve apprenti sorcier…

Ce roman mélangeant polar et magie est de l’Urban Fantasy de bonne facture et totalement jubilatoire : humour anglais (j’aime !) et rapports parfois compliqués entre l’inspecteur « So British » Nightingale et le jeune Peter intéressé par l’électronique et essayant d’appliquer des théories scientifiques à la magie !

Une imagination extraordinaire mais c’est si bien présenté que parfois on se dirait même « Et si c’était vrai… » 😉

Je me suis bien amusée et me réjouis d’entamer la lecture du second livre de cette série…

2 : Magie noire à Soho

MAGIE NOIRE A SOHOAprès avoir réconcilié les divinités qui se partagent la Tamise, et mis hors d’état de nuire un tueur en série sorti d’un conte pour enfants vieux de plusieurs siècles, l’agent Peter Grant et l’inspecteur Nightingale pensaient pouvoir souffler un peu. Mais le repos n’est pas une option pour les deux derniers sorciers de Londres : ce sont cette fois les jazzmen de la capitale anglaise qui meurent un peu trop souvent et dans des conditions un peu trop suspectes. Au son du swing, du bop et de l’électro, Peter nous emmène dans les clubs enfumés de Soho, où magie et musique forment les deux faces d’un même penny…

Le second livre tient les promesses du premier. La plongée dans les milieux du jazz et le mystère qui entoure la mort des jazzmen sont passionnants !

Une histoire bien ficelée et des personnages auxquels on s’attache…

Bravo Mr. Aaronovitch 😉

3 : Murmures souterrains

MURMURES SOUTERRAINSUn cadavre abandonné dans les entrailles de la station Baker Street, voilà tout ce qu’il reste de James Gallagher, jeune Américain étudiant à Londres. Sa riche famille est bien décidée à aller jusqu’au fond des choses pour comprendre les circonstances du drame. Le problème, c’est que le fond des choses est situé bien plus profond que quiconque ne pourrait l’imaginer. Quiconque, sauf l’inspecteur Thomas Nightingale, officiellement le dernier sorcier de Londres, et son apprenti, Peter Grant.

C’est à ce dernier qu’échoit la mission d’arpenter les couloirs hantés du plus vieux et désormais du plus mortel réseau métropolitain du monde. Mais au moins ne sera-t-il pas seul. Le FBI lui a envoyé un agent de choc : jeune, ambitieuse, belle à se damner… Comme quoi, la vie réserve parfois quelques bonnes surprises !

Passionnante cette nouvelle aventure de Peter Grant dans le « Tube », ce livre se dévore, difficile à lâcher en route… j’ai lu jusque 3h du matin !

Zut, maintenant il faut attendre le quatrième, help, je suis accroc… 😉

a_la_folie

Poster un commentaire

Classé dans Littérature anglaise

Synchronicité / Stéphanie BENSON

SYNCHRONICITE11 : Si sombre Liverpool

La nuit s’épaississait, battue par les rafales de vent glacé, engourdie par le froid. La pluie tombait, chargée de sel, comme les larmes d’un dieu invisible qui pleurait son désespoir sur le port de Liverpool. 
C’est en septembre 1995 que se déclenche le conflit des dockers de Liverpool contre la compagnie portuaire Thornside. Un conflit emblématique dont les enjeux dépassent les docks et le pays lui-même. Cependant qu’une série de meurtres sauvages secoue la ville, œuvre d’un mystérieux « Éventreur »…

Stéphanie Benson nous entraîne sur le tapis d’un billard romanesque dont elle seule semble connaître les règles. Le monde est pipé. Et, tandis qu’évolue le jeu complexe et douloureux des forces sociales manipulées, les trappes s’ouvrent une à une au lecteur, et le cri retentit des êtres victimes du désamour et du mensonge.

Roman (très) noir à connotation sociale compliqué de meurtres atroces, rythmé par la musique de Police, ce livre m’a captivée.

Le premier tome nous laisse sur un point d’interrogation qui fait qu’on se jette sur le second…

SYNCHRONICITE22 : Brumes sur la Mersey

Novembre 1996. Les dockers continuent leur mouvement en dépit du désengagement progressif de leur syndicat. Le Chief Inspector Kim Warren reprend officieusement l’enquête pour débusquer le véritable
 « Éventreur » de Liverpool. Et tous – Cerise, Susan Cranford, Brian Foster, Travis Firmin… poursuivent leurs quêtes désespérées, dérisoires ou terribles. Tandis que Sam Fuller tire les ficelles de ses machinations complexes. 
Mais qui manipule qui ?
 Des brumes de la Mersey émerge un nouveau personnage, une femme qui agit en coulisse et qu’on appelle « Madame »… « Tes fantômes te précèdent et te suivent. Tes fantômes gémissent dans la nuit, mais tu fermes les oreilles à leurs cris de douleur. »

Brumes sur la Mersey prolonge Si sombre Liverpool et clôt le roman double Synchronicité.

Ed. L’Atalante, collection Insomniaques et ferroviaires

J’ai adoré ces deux bouquins !

C’est vraiment dommage que Stéphanie Benson n’écrive pas plus pour les adultes (elle est aussi l’auteur de pas mal de livres pour enfants et ados).

a_la_folie

 

 

Quelques mots sur Stéphanie BENSON

Stephanie BensonNée à Londres en 1959 de mère institutrice et de père fonctionnaire, elle a grandi en dévorant des romans.

« Mon enfance s’est envolée avec Tolkien, Dickens, Du Maurier et Peake, mon adolescence a tenu le coup grâce à Lawrence, Keats, Eliot et Orwell… »

 Après un bac littéraire, elle part à Keele University pour une licence de psychologie et de russe puis s’installe définitivement en France en 1981.

Elle travaille comme éducatrice, puis en 1986 décide de tenter l’écriture d’un roman. Se pose alors la question de la langue.

« Je ne maîtrisais pas parfaitement le français, mais en même temps, écrire en anglais alors que je vivais à des milliers de kilomètres de ce pays et à des années-lumière de mes origines me semblait inutile, stérile. »

Les éditions l’Atalante publient son premier roman, Une Chauve-souris dans le grenier, en 1995. Elle obtient le prix Michel Lebrun de la ville du Mans en 1997 pour son troisième roman : Le Loup dans la lune bleue. Elle est couronnée par le festival Polar dans la ville de Saint-Quentin-en-Yvelines en 1998 pour L’Adoration des bergers (deuxième tome de la trilogie Le Maître des agneaux). Elle reçoit le Prix du meilleur polar 1999 du Salon de Montigny-lès-Cormeilles pour Si Sombre Liverpool (premier tome du diptyque Synchronicité). Dans la même période, elle se lance dans le roman policier jeunesse avec Cauchemar-rail aux éditions Syros, et reçoit le prix des sept tours d’or 1999 pour son roman jeunesseLe mystère de la toile d’araignée  (Editions Albin Michel). En 2000, elle crée la série Epicur aux éditions du Seuil, aujourd’hui traduite en plusieurs langues, et en 2002, inaugure les enquêtes de Lucy Van Garrett et crée le premier éco-polar où les enjeux de l’enquête rejoignent ceux de la planète.

http://www.stephaniebenson.org/bio.html

 

1 commentaire

Classé dans Littérature française

Retour sur un auteur : John CONNOLLY et un personnage : Charlie Parker…

JohnConnolly_300John CONNOLLY est un écrivain irlandais (Dublin, 1968)

Après des études de journalisme à l’université de Dublin, John Connolly travaille pour un journal local. Plus tard, il écrit pour le « Sunday Tribune » et le « Sunday Press », puis à plein temps pour « l’Irish Times ».

Il se consacre désormais à ses romans. Tout ce qui meurt, son premier livre, a tout de suite été salué par la critique. Cet Irlandais de naissance est désormais considéré par les Américains comme l’un des maîtres du roman noir… à l’américaine.

J’ai déjà parlé sur ce blog d’un roman de John Connolly, Tout ce qui meurt, où nous faisions connaissance avec Charlie Parker qui est devenu le personnage phare de l’auteur.

Voici la suite…

a_la_folie

 

 

… Laissez toute espérance

LAISSEZ TOUTE ESPERANCELorsqu’une jeune femme du nom de Rita Ferris et son petit garçon sont assassinés, passé et présent s’entrechoquent brutalement pour Charlie « Bird » Parker… Marqué à tout jamais par la disparition de sa femme et de leur petite fille, mal remis d’une traque éprouvante dans les marais de Louisiane pour retrouver leur meurtrier, Bird s’est retiré dans le pays de son enfance, ce Maine où les hivers n’en finissent plus, où la forêt se referme sur les imprudents et où de vieux spectres attendent leur heure.

L’ancien flic devenu enquêteur aimerait bien mettre la main sur Billy Purdue, l’ex-mari de Rita, soupçonné du double meurtre. Tout comme la police. Sans oublier la Mafia, impatiente de récupérer les deux millions de dollars qu’on lui a volés. Sur la piste de Billy, les cadavres s’accumulent. Car Caleb Kyle, lui aussi, cherche Billy. L’insaisissable Caleb Kyle, au passé monstrueux, et dont le seul nom fait encore peur aux enfants de la région…

Une suite aux aventures de Charlie Parker, détective privé : bon thriller bien ficelé avec une pointe d’on ne sait quoi de fantastique…

Charlie semble poursuivi par une ombre maléfique et voué à s’opposer au Mal !

L’écriture de John Connolly s’affirme et est de plus en plus efficace pour nous transporter… Ailleurs

 

Le pouvoir des ténèbres

POUVOIR TENEBRESGrâce Peltier, étudiante en histoire, ne s’est pas suicidée. On l’a  » aidée « . Charlie Parker en est convaincu : quelques années mouvementées dans la police, suivies d’un reclassement volontaire en qualité de détective privé, ont affiné son flair naturel. Et la mort de la jeune femme pourrait même être liée aux sinistres  » baptistes d’Aroostock « . Cette secte, sujet de thèse de Grâce, fait la une des journaux depuis que l’on a retrouvé un charnier dans le nord du Maine. Le rapport de police a conclu au suicide collectif. Pas un des membres de la société secrète n’aurait survécu à ce massacre datant de plusieurs dizaines d’années.

Et pourtant, le chemin qui conduit peu à peu Parker à enquêter sur les baptistes est jonché de cadavres : quarante ans après le drame, l’un d’eux serait toujours en vie, semant la mort sans retenue…

L’auteur a vraiment trouvé son style d’écriture entre thriller et roman noir à la frontière du fantastique…

 

Le baiser de Caïn

BAISER CAÏNQuand Charlie Parker reçoit un appel au secours de l’avocat Elliot Norton avec qui il travaillait lorsqu’il faisait partie de la police de New York, il hésite à descendre en Caroline du Sud pour l’aider dans une affaire qui s’annonce difficile: Atys Jones, le client de Norton, un Noir de dix-neuf ans, est accusé du meurtre de Marianne Larousse, une jeune femme blanche, fille d’une des plus grosses fortunes de l’Etat.

Norton n’est même pas sûr que les Larousse, ou d’autres, attendront le procès pour venger la mort de Marianne. La Caroline du Sud a un passé de racisme et de lynchage qui a laissé quelques traces durables… Parker hésite d’autant plus à partir que Faulkner, le révérend démoniaque qu’il a contribué à faire arrêter pourrait bien être libéré sous caution.

Il répond cependant à l’appel de Norton, mais à peine est-il arrivé à Charleston que les meurtres se multiplient et qu’il se heurte à de drôles de types: néonazis, membres du Ku Klux Klan, extrémistes de tout poil. Il doit alors faire face à une conjonction de phénomènes apparemment sans rapport ressurgissant du passé.

Au début, on se demande où l’auteur nous entraine puis, on entre entièrement dans cette histoire qui ressemble à un cauchemar. Le personnage de Charlie Parker s’étoffe encore et prend une dimension intéressante…

 

L’ange noir

ANGE NOIRHanté par l’assassinat de sa femme et de sa fille, Charlie Parker a quitté son métier de flic pour devenir détective privé. Quand disparaît Alice, jeune prostituée toxicomane, il se sent obligé d’enquêter, car elle est liée par le sang à Louis, son bras droit, et celui-ci remuerait ciel et terre pour retrouver celle qu’il s’était promis de protéger.

Bientôt leur enquête les mène sur les traces d’un mystérieux Mexicain, sculpteur sur os, et d’un obèse goitreux des plus inquiétants. Très vite, Parker est précipité dans un atroce cauchemar qui le conduira jusqu’en Europe. Pourtant, il avait juré de ne plus jamais s’approcher du Mal. Mais qui pouvait prévoir que le Mal s’approcherait de lui ?

Une intrigue forte dans une atmosphère très noire, un héros bouleversant qui nous mène jusqu’au bout de la nuit. Un grand John Connolly.

Une histoire hallucinante où Charlie Parker est de plus en plus confronté aux forces du Mal…

 

La proie des ombres

PROIE OMBRESLa fille d’un psychiatre de renom Rebecca Clay fait appel au détective privé Charlie Parker : un inconnu la harcèle et exige d’elle des renseignements sur son père, Daniel Clay disparu cinq ans plus tôt après avoir été mis en cause dans une affaire d’abus sexuels sur mineurs. A tort, assure-t-elle…

Parker découvre que l’inconnu, dénommé Merrick et récemment libéré de prison, est un tueur à gages qui veut venger la mort de sa fille, à laquelle il est persuadé que Daniel Clay a été mêlé. Une course-poursuite s’engage alors entre les deux hommes pour retrouver au plus vite les traces du psychiatre. Bientôt, Parker comprend que l’affaire est encore plus sombre qu’il ne le pressentait, pleine de souffrance, de sang et d’indicibles secrets.

Traversant les superbes paysages du Maine, toujours hanté par ses fantômes, il va découvrir la vérité. Une vérité sombre, cruelle, bouleversante…

 

Les anges de la nuit

ANGES NUITOn les surnomme les Faucheurs, et ils sont l’élite des tueurs. Des hommes si terrifiants qu’on ose à peine prononcer leur nom. Louis, l’ami du détective Charlie Parker, a été formé par cette armée de l’ombre avant de tirer un trait sur son passé. Mais aujourd’hui il est la cible d’un ancien Faucheur, Bliss, le tueur des tueurs.

Charlie Parker, que Louis a souvent tiré de mauvaises passes, parviendra-t-il à le sauver ? Tableau d’un monde crépusculaire où tout n’est que corruption, où les crimes demeurent impunis mais où les trahisons se paient au prix fort, Les Anges de la nuit fascine et glace le sang.

Où on découvre l’histoire de Louis et Angel…

 

L’empreinte des amants

EMPREINTE AMANTSL’enquête la plus personnelle de Charlie « Bird » Parker, au cœur de ses origines.

Charlie Parker n’a que quinze ans lorsque son père, policier, se donne la mort après avoir abattu un couple d’adolescents dans une voiture. Cette tragédie, jamais expliquée, n’a cessé de hanter Bird. Ayant perdu sa licence de détective privé, il décide d’employer son temps libre à faire la lumière sur son histoire familiale, et se rend dans l’Etat de New York, sur les lieux de son adolescence, afin d’interroger les anciens collègues de son père.

En fouillant dans son passé, Charlie va réveiller certains fantômes qui sont tout sauf bien intentionnés…

Ici, c’est le passé de Charlie qu’on va découvrir…

 

Les murmures

MURMURESDans le Maine, à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis, ont lieu des trafics en tous genres : armes, drogue, êtres humains. C’est dans cette zone de non-droit que des vétérans désabusés, rentrés d’Irak il y a peu, se livrent à la contrebande d’œuvres dérobées au musée de Bagdad pendant la guerre. 
Chargé d’enquêter sur les agissements de l’un de ces soldats, le détective Charlie Parker découvre que plusieurs membres de son unité ont été retrouvés morts après avoir été rendus à moitié fous par des voix qui leur chuchotaient à l’oreille dans une langue inconnue. D’après la thèse officielle, ces hommes souffraient du syndrome de stress post-traumatique, ce qui les aurait poussés au suicide. Mais cette explication ne satisfait guère Charlie Parker, qui ne peut s’empêcher de soupçonner l’existence d’un lien entre les décès et la marchandise transportée illégalement par les vétérans.

On retrouve Charlie Parker, toujours déchiré par son questionnement intérieur, ainsi que tous ses amis et acolytes, avec grand plaisir ! 

 

La nuit des corbeaux

NUIT CORBEAUXAdolescent, Randall Haight a commis l’irréparable : avec un ami, il a tué une jeune fille de quatorze ans.

Après avoir purgé sa peine, Randall a refait sa vie à Pastor’s Bay, une bourgade paumée du Maine, sous une nouvelle identité. Pourtant, il ne tarde pas à recevoir des courriers anonymes.

Il engage Charlie Parker afin de découvrir qui est le mystérieux corbeau. Mais bientôt une autre adolescente disparaît, et Randall est aussitôt soupçonné… y compris par le détective lui-même. Charlie Parker choisira-t-il d’enquêter pour ou contre son client ?

 

Excellent roman où continue la quête de Charlie Parker…

Voilà, après tous ces romans, j’aime toujours autant l’univers sombre de Charlie Parker créé par John CONNOLLY…

J’attends avec impatience de pouvoir m’y replonger! Je crois que le suivant sort ces jours-ci 😉

Poster un commentaire

Classé dans Littérature anglaise (Irlande)

Anno Dracula / Kim NEWMAN

ANNO DRACULALondres, 1988. L’obscur voile de la terreur est tombé sur la capitale depuis que la reine Victoria s’est unie au sulfureux comte Dracula. Sous son influence, les citoyens sont de plus en plus nombreux à rejoindre les rangs des vampires, toujours plus puissants.

Mais la riposte ne se fait pas attendre. Dans les sinistres ruelles de Whitechapel, un assassin surnommé Scalpel d’Argent massacre les prostituées aux canines un peu trop aiguisées. Lancés dans la traque du tueur, Geneviève Dieudonné, une vampire à la jeunesse éternelle, et Charles Beauregard, espion pour le Diogene’s Club, vont devoir gravir les échelons du pouvoir. Et s’approcher dangereusement du souverain le plus sanguinaire qu’a jamais connu le royaume.

 

Kim Newman a su, en utilisant tous les stéréotypes du genre et beaucoup de personnages historiques ou fictifs, faire du neuf avec de l’ancien. Il a aussi fait œuvre de précurseur car ce livre est sorti pour la première fois début des années 90 devançant la vague vampirique actuelle. C’est une forme totalement neuve de ce genre de roman, savant mélange d’uchronie steampunk et de roman gothique mais écrit avec l’élégance de l’époque concernée. Dois-je préciser que j’ai beaucoup aimé?

a_la_folie

 

La réédition Bragelonne, avec une très belle couverture était attendue par beaucoup de lecteurs. Nous espérons que les autres romans de Kim Newman suivront… 😉

Poster un commentaire

Classé dans Littérature anglaise

Trolls & Légendes 2013

Super dimanche à « Trolls & Légendes » le 31 mars.

Une ambiance extraordinaire…

Ce n’est que tous les deux ans, dommage!

C’était ma première fois mais ce ne sera pas la dernière 🙂

La prochaine édition, je fais tout le WE! 😉

Affiche
Stands dédicaces

Dragon vert

Bien sûr, j’ai fait des achats…

Sous l’oeil bienveillant d’un Dragon vert, j’ai trouvé Anno Dracula de Kim Newman que je désirais lire depuis longtemps…

Achats

Ensuite je me suis laissée tenter par deux autres livres, voici mes achats en compagnie de mon copain Chakili… 🙂

A bientôt dès que je les aurai lus, ce qui ne tardera guère!

Ocyaran 😉

 

 

 

 

Poster un commentaire

Classé dans Le billet d'Ocyaran