Ray Bradbury est parti…

J’avais écrit à propos de ses Chroniques martiennes : 

Le travail d’un poète philosophe et conteur…

Est-il quelque part dans l’espace à rire de nos courses de fourmis sur notre petite planète ? J’aime à le croire !

« La chose la plus amusante dans ma vie, c’était de me réveiller chaque matin et de courir jusqu’à la machine à écrire parce que j’avais eu une nouvelle idée » disait-il en 2000.

Merci, monsieur Bradbury, pour tous vos livres que je lis et relis toujours avec le même plaisir après toutes ces années…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Le billet d'Ocyaran, Littérature américaine (USA)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s